Bienvenue chez CENTURY 21 Habitat Espace Conseil, Agence immobilière PARIS 75015

Dans notre quartier du XVème arrdt : l'église Sainte Rita peine à se vendre

Publiée le 21/09/2018

 

Un temps vouée à la démolition, cette église du 15e arrondissement est mise en vente depuis plusieurs mois par le promoteur qui en est propriétaire. L’acheteur qui souhaitera en faire un lieu cultuel, culturel voire un centre de coworking devra d’abord débourser 6,3 millions d’euros.

Une église n’est décidément pas un bien immobilier comme un autre... Et pourtant l’église Sainte-Rita dans le 15e arrondissement de Paris a connu les affres de bien des investissements locatifs «classiques». Ce lieu de culte (à ne pas confondre avec la chapelle Sainte-Rita dans le 9e arrondissement, qui dépend de l’Église catholique) situé à côté d’une annexe de l’Unesco a été longuement aux mains d’une association suisse. Mais celle-ci peinait à percevoir des loyers auprès de l’Église catholique gallicane (non reconnue par l’Église catholique), célèbre notamment pour les bénédictions d’animaux effectuées sur place.

Des problèmes qui ont poussé l’association à céder les lieux, passés de mains en mains, de promoteur en promoteur. L’endroit est squatté à plusieurs reprises, avant d’obtenir un permis de construire ouvrant la voie vers une démolition. C’est alors qu’une association locale se mobilise et parvient à éloigner les bulldozers. 

L’annonce est affichée au tarif de 6,3 millions d’euros pour 400 m², soit 15.750 €/m². Pour justifier cette note salée, elle met en avant les 14 mètres de hauteur sous faîtage de l’édifice, permettant de créer jusqu’à 4 niveaux de planchers pour une surface globale après extension d’environ 940m². «Dans le climat actuel, raser une église à Paris est difficilement envisageable , estime Frédéric Fichepain, président de Votreimmeuble. L’endroit peut être réaffecté de multiples manières et on peut y faire des travaux pour peu que l’on respecte l’intérêt collectif du lieu. On peut bien sûr conserver son aspect cultuel mais il peut aussi devenir espace culturel, show-room et même centre de coworking.» En revanche, pas question d’en faire un restaurant, un bar ou une discothèque.

À en croire Frédéric Fichepain, l’endroit suscite beaucoup d’intérêt et de curiosité. Il a notamment été approché par des églises évangéliste et bouddhiste (avec une offre émanant de Hongkongais), mais aussi de protestants, d’une église coréenne du 7e arrondissement de Paris, sans compter les marchands de biens et les clients souhaitant en faire un lieu de réception. Mais pour l’instant aucun de ces potentiels acheteurs n’a été prêt à signer le gros chèque attendu. L’agent immobilier n’en reste pas moins confiant: «L’église a été finalement préservée et Sainte-Rita est la patronne des causes désespérées», glisse-t-il malicieusement.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/a-paris-cette-eglise-peine-a-se-vendre-pres-de-16-000-euros-le-metre-carre_6fa7673e-bcba-11e8-8cd0-65d364c292bd/

 

Notre actualité